• image
Previous Next
Avoir un toit sous lequel s’abriter, comme manger, est une nécessité fondamentale. Mais aujourd’hui au même titre que notre nourriture provient en majorité du supermarché, il nous parait bien plus censé et confortable d’acheter clé-en-main une “maison idéale”. Cependant, certaines personnes rêvent à une maison personnalisée, dans laquelle ils s’investiront pleinement pour en assumer la construction. Outre l’opération économique, construire sa propre maison est une expérience de vie. Mais mener à bien un tel projet nécessite plusieurs années et une persévérance qui frise parfois l’obstination. Le présent dossier fait état de trois projets d’auto-construction, dont un actuellement en cours, qui témoignent  des difficultés rencontrées mais également de la satisfaction d’une telle réalisation.
Depuis 1985, l’association ‘‘Vaincre la mucoviscidose’’ organise tous les ans ‘‘Les Virades de l’Espoir’’, une fête destinée à donner un nouveau souffle à ceux qui n’en ont pas. Le principe est simple : chaque participant effectue le parcours sportif de son choix (marche, VTT), sans contrainte de temps, en échange d’un don remis à l’association. Cette année dans le Doubs les journées consacrées à la lutte contre la mucoviscidose se dérouleront à Mamirolle et à Myon le 24 septembre, date nationale des Virades de l’Espoir 2006.
Jean-Yves et Fabienne Ménétrier, Déservillers, Profession : agriculteur (Jean-Yves) et salariée (Fabienne)Projet de construction d'une maison en cours de réalisation...

Thierry Jouan et Isabelle Buller, Vuillafans Professions : Tailleur de pierre - sculpteur (Thierry) et ergothérapeute / praticienne shiatsu (Isabelle)

Description de la construction : Maison de plain-pied comprenant un bureau, deux chambres et des sanitaires au premier étage, un salon cuisine et un atelier au rez-de-chaussée.

Trois familles se sont succédées dans cet édifice pendant plus de 650 ans. Génération après génération elles ont entretenu les lieux et laissé leurs traces. Grâce à la détermination humaine ce témoin de l’architecture militaire du XIVème siècle est encore debout. Malgré les peripéties à travers les siècles, le château suscite toujours la curiosité, mais c’est son jardin conçu pour intégrer le paysage qui est aujourd’hui visité. Claude de Montrichard, la fille de la châtelaine, nous en donne les raisons.
La musique à Valdahon ne s’est pas arrêtée à l’issue de la soirée de la fête de la musique. Et pour cause, depuis le 9 juin 2006 à l’initiative du maire adjoint de la municipalité, Yves Moutarlier, le kiosque en musique place du Général Charles de Gaulle offre chaque semaine au public des moments distrayants au rythme de sons éclectiques. Et pour clore la saison estivale, le 1er septembre sera placé sous le signe de la diversité musicale, à la fois française et internationale.
Le 24 juin 2006, le label “Pôle d’Excellence Rurale” a été attribué aux projets de la Communauté de Communes Altitude 800 (CCA 800) concernant le bois energie. Cette reconnaissance renforce les synergies créées entre les acteurs économiques de la filière bois et les élus de nos collectivités territoriales. Ce label est aussi une vitrine de technologie susceptible d’accueillir d’autres partenaires et de développer l’emploi.

  • LE MAG 192 novembre
  • image
  • image

Villages TV

TWITTER