La Ville d’Ornans interdit l’accès à la Passerelle sur la Loue jusqu’à nouvel ordre suite à une inspection qui a révélé une importante dégradation de l’état de l’édifice

La Ville d’Ornans a engagé le 25 août 2020, suite à une mise en concurrence, la vérification réglementaire des 10 ponts communaux dont la Passerelle sur la Loue, symbole emblématique de la ville...

 

Cette inspection a révélé une importante dégradation de l’état de l’édifice classé 3U signifiant, selon le classement réglementaire Image de la Qualité des Ouvrages d’Art, « ouvrage dont la structure est gravement altérée, et qui nécessite des travaux de réparations urgents liés à l’insuffisance de capacité portante de l’ouvrage». Le rapport complet relatif à cette inspection est consultable à l’accueil de la mairie.

Les principaux points de fragilité du pont constatés concernent : 

> la corrosion de plusieurs poutres longitudinales 

> l’altération du béton avec les armatures corrodées 

> l’absence d’appareil d’appui sur la culée de la rive gauche 

Compte tenu des risques de sécurité majeurs inhérents à ces constats, la Ville d’Ornans interdit strictement et jusqu’à nouvel ordre l’accès à la Passerelle sur la Loue. 

L’état avancé de dégradation de la Passerelle sur la Loue est tel que le pont peut céder à tout moment. La Ville d’Ornans a alors réagi immédiatement et décidé, par arrêté municipal (joint à ce communiqué), de fermer sans délai l’édifice pour assurer la sécurité des passants. Une déviation par le grand pont a été rapidement mise en place. 

Afin d’analyser le rapport d’inspection délivré le 24 septembre 2020 par la société PMM Rhône-Alpes et de préparer en conséquence un dossier d’appel d’offres pour le remplacement de la Passerelle sur la Loue, la Municipalité a d’ores et déjà sollicité l’intervention d’un assistant de maîtrise d’oeuvre. 

Une signalétique sera installée prochainement sur place pour expliquer aux passants la situation de cet édifice historique d’Ornans.

Consultez = l'arrêté municipal relatif à la fermeture de la Passerelle sur la Loue.

 

le 25 septembre, 2020
Connectez-vous pour commenter