Le dépistage sérologique doit fournir au patient l’information qu’il est en droit d’attendre !

Etant énormément sollicités par les patients qui sont contraints d’absorber des informations d’ordre médical en quantité massive, les biologistes en Bourgogne Franche-Comté tiennent à aider la population en tentant de parfaire leur information à l’instant T et en les aidant à ne pas subir des tests pour rien, d’autant que ces tests ne sont pas, pour l’instant, remboursés par la Sécurité Sociale...

Aussi, Il est primordial de souligner que certains tests actuellement utilisés TROD1 COVID-19, qui semblent attractifs car ils peuvent être réalisés rapidement par simple piqûre au bout du doigt, peuvent donner des résultats d’une fiabilité peu élevée : ceci signifie que, s’il est mal utilisé, ou si le TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique) manque de sensibilité, un patient avec un test négatif peut en réalité contaminer sa famille.

Il est tentant d’aller faire un dépistage dès l’annonce de tests disponibles, mais il est important que ce test, réalisé suite à une prise de sang, ait été prescrit par un médecin après discussion avec le biologiste médical, à même de vérifier la pertinence de la démarche : le médecin s’assure en effet, entre autres, que le dépistage n’est pas prématuré ; la pertinence du test dépendant de l’évolution de la maladie. Sans cela, le patient risque d’être délesté de 30 euros, sans l’assurance d’avoir la réponse adaptée qu’il est en droit d’obtenir !

Le respect des patients et l’intégrité scientifique sont des valeurs que partagent les biologistes représentant les laboratoires implantés en Bourgogne-Franche-Comté : LPA, EVORIAL, BIOMED 21, MAYMAT, BIO-CITY, MEDILYS, MED-LAB et CERBALLIANCE Bourgogne, soit un ensemble de 850 salariés et 94 biologistes exerçant sur 66 sites.



Ils ont à coeur d’apporter un service professionnel et une information dans l’intérêt du patient afin de l'accompagner tout au long de l’année. Les patients ont le droit de continuer à être rigoureusement informés. Alors que les hôpitaux ont fait un travail considérable depuis le début de la crise, chacun de ces laboratoires s’est engagé à soutenir leurs efforts en toute transparence et dans l’intérêt des patients.

Ainsi, les biologistes de ces laboratoires ont décidé de privilégier une utilisation raisonnée de la sérologie COVID-19, au bénéfice des patients, en facilitant leur parcours de soins, du médecin jusqu’au laboratoire, en lien avec tous les professionnels de santé. Ce dispositif en deux temps est optimal pour renseigner les patients qui se demandent bien légitimement à quel moment il est utile pour eux d’être dépisté. Il leur fait gagner du temps car se faire dépister trop tôt risquerait de les amener à passer le test plusieurs fois.

Ce dialogue est important car, alors qu'ils interviennent au quotidien avec de multiples analyses et tests auprès des patients, dans l’attente des conclusions du Centre National de Référence (CNR) pour le Covid- 19, qui est en train de comparer les différentes techniques de tests, tant en termes de sensibilité, de spécificité et de précocité de détection. Les sociétés savantes et la Haute Autorité de santé vont bientôt faire des recommandations sur les types de tests au niveau national.

La sérologie n’informe le patient ni sur sa contagiosité, ni sur son immunité (ou sa protection vis-à-vis du virus), en l’état actuel des connaissances.

Les laboratoires sont équipés d’automates capables de traiter d’ici quelques jours des milliers de tests. 
L'exigence consiste à réaliser des analyses en vue d’une information pleine et entière au service des patients et loin d’une logique mercantiliste de court terme.

En pratique, il est recommandé aux patients :

› De contacter leur médecin afin de savoir si la sérologie est indiquée dans leur cas et passer le test au bon moment pour eux et leur famille, avec l’assurance d’obtenir des informations fiables sur leur état de santé

› De ne pas céder à la panique ou aux appels qui les feraient payer des tests sans garantie.

le 25 avril, 2020
Connectez-vous pour commenter