Un car pédagogique pour plus de sécurité

L'objectif est de permettre aux élèves qui utilisent les cars scolaires de comprendre l’intérêt du port de la ceinture de sécurité...

 

Cette action de prévention par des exercices concrets aura lieu :

Mardi 6 février au Collège Philippe GRENIER 18 rue de la Gare à PONTARLIER (de 9h à 12h et 13h30 à 16h30)
- Mercredi 7 février à VILLERS-LE- LAC et AUX FINS (de 9h à 12h et 14h à 16h)
      Matin : Collège Jean-Claude Boucquet et l'après-midi à la  MFR Les Deux Vals, aux Fins.
- Jeudi 8 février au Collège Claude GIRARD Allée des Sorentines, à CHÂTILLON-LE-DUC (de 8h à 11h30 et 13h30 à 15h30)
- Vendredi 9 février au Collège Entre Deux Velles 5 rue du Collège à SAÔNE (de 9h à 11h30 et 14h à 16h).

 

Le port de la ceinture de sécurité dans les cars

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire aux places avant et arrière des véhicules. Cette obligation concerne également les occupants des véhicules de transport en commun de personnes. Dans les accidents de circulation impliquant des véhicules de transport en commun de personnes, la plupart des traumatismes corporels graves sont consécutifs à l’éjection des occupants hors du véhicule ou à leur projection à l’intérieur de celui-ci.

Le retour des actions de prévention menées dans le département du Doubs à destination des jeunes collégiens et lycéens, montre qu’un trop grand nombre ne porte pas systématiquement sa ceinture de sécurité, ceci quel que soit le véhicule utilisé d’ailleurs.

Il convient de faire du bouclage de la ceinture un geste réflexe pour tous les usagers de véhicules terrestres à moteur.

C’est pourquoi le pôle sécurité routière de la DDT du Doubs organise une action de prévention sur la nécessité d'attacher sa ceinture dans les cars, à l’aide d’un outil pédagogique innovant développé par la société AGORA Formations, le car pédagogique.

L’évacuation d’un car en cas d’accident

En cas d’accident, le comportement du conducteur est déterminant dans l’évacuation rapide des passagers et leur mise en sécurité.

En effet, les véhicules de transports en commun peuvent se coucher sur leurs flancs, ce qui rend les conditions d’évacuation délicates.

C’est dans ce cadre que l’action de prévention organisée par la DDT avec le concours de la société AGORA Formations vise également à permettre aux conducteurs et passagers d’évoluer dans un bus allongé sur son flanc et favoriser les bons réflexes au sein d’un véhicule accidenté

le 05 février, 2018
Connectez-vous pour commenter