Fer sa passion !

Autrefois, pour prévoir la météo on installait aux faîtages des toitures des girouettes. Si cette tradition se perd, Bernard Huguenet, en a fait sa passion en façonnant de ses mains des girouettes sur-mesure et originales...

Cet ancien agriculteur de 59 ans a dû se résigner à quitter son métier il y a quelques années pour des raisons médicales, mais restant très manuel, il s’est lancé dans la ferronnerie d’art.

« Au début, c’était pour m’occuper, j’ai bricolé une girouette pour moi, puis la famille et les amis m’en ont commandé », précise Bernard. Au-delà du savoir-faire manuel, il est nécessaire d’être artiste dans l’âme car chaque pièce est unique.

Du modèle original réalisé d’après un dessin ou une photographie, Bernard vous le reproduit en métal. Autodidacte, il a appris les techniques de forge et de soudure pour donner vie à ce qui n’est au départ qu’une image. Les passionnés comme lui, pourront s’offrir une girouette représentant une scène de chasse, de pêche, des vélos, ou des animaux fétiches.

Bernard vous propose plusieurs matériaux de qualité : l’acier, l’inox, le zinc ou encore le cuivre. Il prend soin d’effectuer un équilibrage précis de la matière et réalise une découpe au plasma afin d’obtenir une très grande précision. La finition se fait avec une peinture de carrossier pour assurer une grande solidité et une bonne stabilité dans le temps des girouettes ou enseignes. Enfin, si ce métier d’art a tendance à disparaître, Bernard forme de jeunes apprentis pour transmettre son savoir-faire aux générations futures.


À l’occasion des fêtes de fin d’année, Bernard Huguenet est présent sur les marchés artisanaux locaux à Labergement- Sainte-Marie et à Busy notamment. Depuis son site internet les commandes sont également possibles. N’hésitez pas à consulter son catalogue en ligne qui pourrait être une source d’inspiration pour vos cadeaux originaux de fin d’année et autres objets décoratifs.

Sophie GARNIER

FER SA PASSION
06 87 39 40 99 - www.fersapassion.fr
41, grande rue, 39800 Chissey-sur-Loue.

le 27 novembre, 2017
Connectez-vous pour commenter