Olivia Ruiz de passage en Franche-Comté

La Femme Chocolat a répondu aux questions de Villages FM...

 

Villages FM : Lors de vos concerts, vous chantez sur scène deux ou trois titres demandés par les internautes 48 heures auparavant, pourquoi cette démarche ?

Olivia Ruiz : J’aime chanter quelques titres différents tous les soirs pour ne pas être dans une routine. J’ai choisi de demander l’avis au public car j’aime ce lien. J’ai également remarqué que le téléphone est très présent dans les concerts. Les spectateurs sont derrière leur smartphone pour prendre des photos et vidéos pour avoir des souvenirs, ils utilisent énormément leur téléphone. J’ai donc commencé à réfléchir comment on pouvait utiliser cet outil afin qu’il devienne acteur à part entière lors des concerts. Le public choisit des chansons parmi une liste et il y a des titres qui sont demandés quasiment à chaque fois, par exemple My lomo and me. A l’inverse, il y a quelques titres qui ne sont jamais désignés par le public. Un soir, nous avons même eu 6 titres ex aequo, et j’ai donc dû sélectionner les deux chansons, avec l’avis de mes musiciens.

Villages FM : Vous êtes donc très proche du public et très interactive, vous avez également mis en place le jeu « Dis-moi ton secret » cet été et il fallait envoyer une carte postale, est-ce que ce jeu a été un succès ?

Olivia Ruiz : J’ai reçu de très nombreuses cartes postales, mais les personnes me disaient de ne pas révéler le secret. Mais j’ai quand même choisi un secret et un gagnant pour le repas dans un restaurant étoilé.

Villages FM : Il y a une rumeur comme quoi il y aurait une réédition de vos titres ?

Olivia Ruiz : Effectivement, il y a une réédition de la femme chocolat avec beaucoup de bonus et vidéos qui doit sortir dans les mois qui arrivent. On a passé des mois à chercher dans les archives de cette époque là pour trouver des choses très amusantes, comme Mathias qui chante les chansons pour me les proposer, notamment « La femme chocolat », il y a donc sa version et la première fois où je la découvre et la chante. Il y a également un documentaire de 15 minutes sur notre tournée au Chili et en Argentine. De fait, il y a beaucoup d’éléments que l’on n’avait pas sortis et je me suis mise à chercher pour créer un objet particulier, à la demande de ma maison de disques, pour fêter les 10 ans de la femme chocolat, disque de diamant.

Villages FM : Double actualité musicale, on vous retrouve sur l’album Enfantillages 3 de notre chanteur régional Guillaume Aldebert. Votre duo s’intitule Somnambule, pouvez-vous nous en parler ?

Olivia Ruiz : C’est une super chanson et une super rencontre, car je ne connaissais pas personnellement Guillaume Aldebert, on a pas mal de connaissances en commun. Je suis de loin les Enfantillages depuis le début et cela faisait longtemps qu’il m’avait fait cette proposition, mais on n’avait jamais trouvé le temps de le faire. Finalement, je me dis que c’était vraiment le bon moment de composer ce duo à cette période car cette chanson me colle parfaitement à la peau. Peut-être qu’il y a 5 ou 10 ans, on ne se serait pas trouvé si harmonieusement tous les deux, avec Guillaume.

Villages FM : En plus du duo avec Guillaume Aldebert, vous avez également fait un duo avec Renan Luce pour la sortie du Soldat Rose volume 3.

Olivia Ruiz : Eh oui, et tout cela pour les enfants. C’est un hasard que ces deux projets sortent en même temps. En l’occurrence, je suis la petite soeur du Soldat Rose dans cette 3e histoire. J’ai beaucoup d’affinité avec la famille Souchon et c’était une évidence pour moi d’accepter ce très beau projet.

Villages FM : Quatre ans de pause entre les deux albums, mais vous avez eu de nombreux autres projets : une comédie musicale, doublage, long-métrage, ce qui fait que vous n’avez pas eu beaucoup de temps pour vous et votre fils ?

Olivia Ruiz : Non, je n’ai pas eu de temps, je n’ai eu que 6 mois en autarcie complète avec mon bébé, et il a fallu remettre le nez dehors. Ma maison de disques était très désireuse de sortir cet album avant la fin de l’année et j’ai donc cédé à leur envie. Mon fils a aussi fait la tournée avec moi, il n’y a pas eu de grande séparation douloureuse. La sortie de l’album « À nos corps-aimants» s’est un peu fait dans la précipitation.

Villages FM : Le public vous a adoré dans le rôle de Chloé dans le film « Un  jour, mon père viendra ». Est-ce que c’est envisageable de vous revoir au cinéma ? 

Olivia Ruiz : C’est quelque chose qui est effectivement possible. J’ai certes une formation de comédienne, mais il est difficile de trouver cette alchimie avec un réalisateur qui a un désir aussi fort que le nôtre de travailler avec lui et un scénario qui nous plaît. Malheureusement, je n’ai pas eu de nouveau la concordance de tous ces éléments pour me jeter à l’eau. Un jour, en tant qu’auteure et réalisatrice, je ferai mon longmétrage. J’ai déjà fait deux courts-métrages et j’en ferai un troisième avant de faire le grand saut. J’ai beaucoup d’histoires dans mes tiroirs que j’aimerais exploiter.

Retrouvez l’intégralité de cette interview, lors de son concert à Dole, sur www.villagesfm.com

le 01 novembre, 2017
Connectez-vous pour commenter