Réduire l'utilisation des produits phytosanitaires chez les jeunes agriculteurs en Bourgogne Franche-Comté.

L’agriculteur est aujourd’hui pleinement acteur dans la préservation et le respect de son environnement de travail, qui se trouve être un environnement partagé par la société. De nombreuses études et démarches visant à réduire la consommation de produits phytosanitaires se sont multipliées en France ces dernières années (par exemple sur le réseau des fermes Dephy)...

Le plan Ecophyto 2 lancé par le ministère de l'agriculture propose une action innovante qui vise à accompagner 30.000 exploitations agricoles vers la réduction de moitié des produits phytosanitaires.

 L’association Dev’Agri et le syndicat Jeunes Agriculteurs de Bourgogne Franche-Comté en partenariat avec l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse et Vivea ont décidés avec 6 jeunes agriculteurs de la région de se lancer dans l’aventure.

 

 L’objectif principal de ce groupe est d’accompagner un collectif de jeunes agriculteurs afin d’améliorer leurs pratiques et de diminuer leur utilisation de produits phytosanitaires tout en maintenant leur revenu. Plusieurs actions seront menées jusqu’à fin 2018.

 Phase 1 : Situer chaque exploitation.

La première phase de ce travail aura lieu le 10 novembre 2017 à Bretenière en Côte d’Or : un diagnostic agro-écologique « de départ » réalisé par Florian Bailly-Maître, conseiller agriculture Certyphyto – agronomie Dephy de la chambre d’agriculture du Jura, permettra à chaque exploitation de situer ses pratiques. A la fin de cette journée, les jeunes agriculteurs auront évalué les marges de manœuvre possibles sur leurs exploitations pour limiter la consommation de produits phytosanitaires via des techniques culturales innovantes adaptées au contexte de chaque exploitation.

Phase 2 : Fixation d’objectifs.

Une réunion collective sera ensuite organisée afin que chaque exploitant fixe des objectifs concrets à atteindre.

Phase 3 : Mise en place des pratiques sur chaque exploitation

Phase 4 : réunion de bilan collective, sensibilisations d’autres agriculteurs.

Une réunion de bilan fera une synthèse des traitements utilisés sur chaque exploitation et des résultats obtenus. Puis des rencontres et des visites des fermes des agriculteurs engagés dans la démarche seront organisées afin de sensibiliser d’autres agriculteurs.

le 18 octobre, 2017
Connectez-vous pour commenter