Un défi pour des vies, le défi cycliste de la Sapaudia du jeudi 8 au vendredi 9 juin

Pour interpeller, sensibiliser, recruter, alerter... sur les missions de l’association, les participants au « défi pour des vies » s’engagent dans une épreuve exceptionnelle par la longueur du parcours (450 km en une seule étape), par l’intensité de l’effort (plus de 4 900 mètres de D+) et par l’engagement de partir ensemble, cheminer ensemble et arriver ensemble...

 

Ils sont sportifs de haut niveau, animateurs télé, ouvriers, commerçants, malades, porteurs de handicaps, en famille, directeurs, jeunes, âgés, hommes, femmes… Ils sont vêtus de la même tenue et vont vivre et partager des moments intenses durant un peu plus de 30 heures, de jour comme de nuit, au sein d’un peloton qui deviendra, au fil des kilomètres et des épreuves surmontées, comme une deuxième famille. Ils connaissent tous la valeur des mots partage, solidarité, échange, amitié... Ils ne se connaissent pas au départ du défi , mais seront tous amis à l’arrivée...

Changer le regard des autres... Lors de ce défi , chaque participant va en côtoyer d’autres, qui seront pour certains porteurs de handicap, souffrant d’un cancer ou en rémission, malades en attente de greffe, donneurs... Tous unis dans une même volonté : avancer et faire évoluer les choses.

Vous avez envie d’apporter votre contribution pour interpeller, sensibiliser, recruter, alerter... sur les missions de la Sapaudia (Don de moelle osseuse et accompagnement du handicap) ? Rejoignez les participants au Défi pour des vies. Engagez-vous, ce défi aura lieu du jeudi 8 juin 2017 à 11h au vendredi 9 juin 2017 à 16h. 180 cyclistes participeront, dont près de 30 tandems avec des binômes de personnes valides et de porteurs de handicap.

Parcours : Boucle au départ de Pontarlier cheminant à travers le Doubs et le Jura, en passant par quelques-uns des plus beaux sites régionaux, mais aussi dans des lieux importants pour la cause de l’association (Maison des familles à Besançon, par exemple).

le 02 mai, 2017
Connectez-vous pour commenter