Un comte de ‘‘faits’’ pour une fée...

Brigitte Rochelandet : une fée parmi les auteurs franc-comtois...

 

Un entretien avec Brigitte Rochelandet, ça passe très vite, trop vite ! Brusque retour à la réalité en quittant son bureau où notre âme d'enfant a resurgi sans crier gare : petits balais de sorcière accrochés au plafond, photos de licornes, de sorcières, tout son univers nous émerveille et sa voix retentit au détour des ruelles de Besançon, dont elle a percé les mystères. Cet auteur travaille sur les croyances, peurs, figures magiques du XVème au XVIIème siècle dont il est encore facile d'en trouver traces. Ici des gargouilles, là des blasons sur lesquels figurent des licornes !

Docteur en Histoire des Mentalités, elle s'est entichée de personnages autrefois redoutés, aujourd'hui merveilleux. Scientifique avant tout, elle nous rapporte les rituels et comportements qui ont marqué "du sceau du merveilleux" la Franche-Comté.

Six ouvrages sont nés de cette connaissance accrue des mentalités et des lieux. Le petit dernier "Monstres et Merveilles de Franche-Comté : fées, fantômes et dragons" paraîtra en octobre prochain.

Brigitte Rochelandet sera également présente au Salon du livre "Les Mots Doubs" du 26 au 28 septembre à Besançon. De promenades interactives en ville en passant par les cours et conférences qu'elle donne à l'Université Ouverte de Franche-Comté, jusqu'au scénario qu'elle est en train de créer en vue d'une animation proposée à la "maison de Joncherey" dite la maison de la Sorcière au Musée des Maisons Comtoises de Nancray, Brigitte Rochelandet matérialise son travail et nous donne une autre lecture des existences passées et donc actuelles.

Scientifique mais rêveuse, elle a donné vie à un personnage fabuleux, la somptueuse "Jéhane". Commanditées par le Conseil Général du Doubs, les énigmes de Jéhane vous ont entraîné durant sept mois dans une chasse au trésor départementale rubisdejéhane.doubs.fr

Depuis, Brigitte pleure la mort de sa créature mais étudie son retour au travers de récits fantastiques.

Si Brigitte Rochelandet avait vécu au XVIème siècle, elle aurait été accusée de sorcellerie pour nous faire voyager dans ces temps parsemés d'êtres imaginaires. Pour ma part, je pressens qu'elle devient à l'image de ses recherches un "Personnage" entouré de rêves et de mystère.
A.P
le 01 septembre, 2003
Connectez-vous pour commenter