Economie Sociale et Solidaire De nouveaux enjeux !

C'est en 1981 que l'expression " économie sociale " entre par voie réglementaire dans le droit pour désigner les " coopératives, les mutuelles, les associations dont les activités de production les assimilent à ces organismes "...

 

Ces organisations avaient adopté la " charte de l'économie sociale " en 1980, laquelle est porteuse de valeurs à respecter dans un système de production : liberté, équité, formation, responsabilité de l'individu, développement harmonieux de la société. Leurs caractéristiques distinctives sont l'activité économique sans distribution de bénéfices, et la gestion des organismes sous le mode " un homme, une voix ".

Les dernières décennies ont vu se créer de nouvelles initiatives répondant aux problèmes sociaux et l'apparition du terme d'économie solidaire. Il s'agira pour les personnes socialement défavorisées d'insertion par l'activité économique (chantiers et entreprises d'insertion, associations intermédiaires), d'actions sociales et d'animation des quartiers (régies…), du commerce équitable avec le soucis du soutien des producteurs des " pays du sud ".

Ainsi, le domaine de l'économie sociale et solidaire est vaste, et s'étend au fur et à mesure de l'apparition de nouveaux problèmes de société. Mais son identification par le grand public reste très partielle, du fait des diversités d'activité, de taille, d'organisation et d'histoire.

Aussi, crédibilité, cohérence et efficacité pour apporter une réponse aux enjeux économiques et sociaux actuels, sont à l'ordre du jour de différents réseaux et groupements. En Franche-Comté, ils ont créé récemment la Chambre Régionale de l'Economie Sociale et Solidaire (CRESS), qui s'engage dans un programme de promotion, soutien et développement des activités et des organismes.

François Baulard et Aline Prévitali

On trouve l'origine de l'économie sociale dès le Moyen-Age (13ème siècle), avec les premières traces de coopératives de production du comté (fruitières). Des fondations plus anciennes sont étudiées, sur la base du droit romain, voir de l'Egypte des pharaons. Le 20ème siècle aura été celui du développement des associations sur la base de la loi de 1901.



François Baulard
Votre contact à la CRESS de Franche-Comté
“Ensemble pour une écomomie au service de l’homme”
> CRESS de Franche-Comté
Tél. 03 81 47 97 00
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.cress-fc.org



Un exemple de l'Economie Sociale et Solidaire : le tourisme solidaire.
28% des voyages touristiques se font dans les pays du Sud mais leurs populations locales en profitent trop peu. Les prestataires de voyages des pays occidentaux sont les seuls gagnants de ce marché et ils ne se souciaient pas des répercussions de leurs activités sur l'environnement naturel.

Une alternative au tourisme de masse se développe :
Les voyagistes souscrivent une charte dans le seul but de favoriser ces populations. De même, la coopération avec des organisations non gouvernementales locales permet d'orienter les recettes touristiques vers des projets d'utilité collective choisis par les populations les plus démunies.

Pour le voyageur, c'est l'occasion d'une expérience rare et authentique. Incluant respect des patrimoines environnemental et culturel, connaissance et reconnaissance des populations et participation volontaire au développement durable des pays d'accueil.
 Contact : RéCiDev - 03.81.41.05.87 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Transverses - 01.49.10.90.84
Aline Prévitali et Lucile de Recidev

La Mutualité Française Doubs : Actrice de l’économie sociale et solidaire

Personne morale de droit privé à but non lucratif, la Mutualité Française Doubs est soumise aux dispositions du Code de la Mutualité. C'est un mouvement social rassembleur et mobilisateur d'hommes et de femmes soucieux d'améliorer le bien-être des individus, agissant pour la promotion sociale et la promotion de la santé pour tous. Elle favorise la participation des adhérents à la gestion de leur mutuelle par la proximité, l'information et la liberté de parole et de décisions. Elle propose une couverture santé sans discrimination, sans exclusion ni sélection. Organisme à but non lucratif, les excédents sont utilisés pour développer de nouveaux services afin de répondre aux besoins exprimés par les adhérents.

Le mouvement mutualiste est porté depuis son origine, par les valeurs qui nourrissent le progrès social : la solidarité, la liberté, la démocratie et la responsabilité.

www.mutualite.fr - Nouvelle adresse : 67, rue des Cras à Besançon
le 01 janvier, 2004
Connectez-vous pour commenter