LA REFORME DE L'ASSURANCE MALADIE EN PRATIQUE…

La réforme de l'Assurance Maladie votée en août 2004 par le Parlement a pour but de sauvegarder notre régime d'Assurance Maladie, tout en consolidant ses principes essentiels : l'égalité d'accès aux soins, la qualité des soins et la solidarité.Cette réforme doit permettre de soigner mieux en dépensant mieux. Elle nous implique tous car chacun est amené à modifier son comportement...

 


MIEUX SE CONNAÎTRE POUR ETRE MIEUX SOIGNÉ
Un suivi médical coordonné par un médecin qui vous connaît bien vous permet d’être mieux soigné et mieux orienté vers les soins adaptés à votre état de santé. Cette vision d’ensemble évitera également des consultations ou examens inutiles, coûteux pour vous et pour tous.
Concrètement …


LE MEDECIN TRAITANT
Le médecin traitant est celui à qui vous vous adressez en premier, celui qui vous soigne habituellement, qui vous connaît bien et a une vision globale de votre santé. Votre médecin traitant pourra être soit un généraliste, soit un médecin hospitalier, soit un spécialiste. Une fois que vous avez choisi votre médecin traitant, remplissez et signez avec lui le formulaire de "déclaration de choix du médecin traitant". Adressez ensuite ce formulaire à votre caisse d’Assurance Maladie avant le 1er juillet 2005. A partir de cette date, les actes médicaux qui ne seront pas réalisés ou recommandés par lui pourront être moins bien remboursés. Il n’est pas nécessaire de passer par votre médecin traitant pour vos problèmes de vue, vos soins dentaires ou votre suivi gynécologique.
A noter que seules les personnes de 16 ans et plus, ont à déclarer un médecin traitant. Les enfants ne sont pas concernés par ce dispositif.

LE DOSSIER MEDICAL PERSONNEL
Le dossier médical personnel contiendra des informations sur votre santé (allergies, résultats d’examens, traitements en cours…). Constitué et mis à jour par le médecin de votre choix, ce dossier sera informatisé, dans le strict respect du secret médical. Les autres médecins éventuellement consultés pourront l’utiliser avec votre accord. Il sera généralisé milieu 2007.

LA NOUVELLE CARTE VITALE
La nouvelle carte Vitale, véritable carte d’identité santé, deviendra en 2007 la clé d’accès à votre dossier médical personnel.

FAIRE CHACUN UN EFFORT
Pour préserver notre système de santé, l’effort de chacun est nécessaire.
Concrètement …

UNE PARTICIPATION FORFAITAIRE DE 1 EURO
Une participation forfaitaire de 1 euro est déduite automatiquement de vos remboursements depuis le 1er janvier 2005. Elle concerne les consultations des généralistes et des spécialistes ainsi que les examens de radiologie et de biologie. Cet effort est limité à 50 euros par an et par personne et ne concerne pas les personnes âgées de moins de 18 ans, les femmes enceintes de plus de 6 mois, les bénéficiaires de la CMU complémentaire et les bénéficiaires de l'Aide médicale de l'Etat.

LE FORFAIT HOSPITALIER
Le forfait hospitalier, participation financière aux frais d’hébergement et d’entretien pour toute hospitalisation de plus d’une journée, est passée de 13 à 14 euros par jour depuis le 1er janvier 2005.

LUTTER CONTRE LES ABUS ET LES GASPILLAGES
Dans un système solidaire, les abus et gaspillages pénalisent tout le monde. Pour les éviter, les contrôles menés par l’Assurance Maladie sont  renforcés et plus ciblés.
Concrètement …

UNE PHOTO D'IDENTITE
Une photo d’identité sera intégrée en 2007 à la nouvelle carte Vitale pour éviter les fraudes.

LES ARRETS DE TRAVAIL
Les arrêts de travail sont davantage contrôlés. Votre médecin doit indiquer le motif sur la feuille d’arrêt de travail. Vous et votre médecin êtes susceptibles d’être contrôlés. Depuis le 1er janvier 2005, les personnes refusant ces contrôles voient leurs indemnités suspendues. Celles ayant abusé du système devront payer une amende.
POUR EN SAVOIR PLUS : "Allô la Réforme"
Vous pouvez contacter les téléconseillers de l'Assurance Maladie, qui sont à votre écoute pour répondre à toutes vos questions, du lundi au vendredi, de 8h00 à 18h00, au 08 20 77 33 33 (0,118 euro ttc par minute depuis un poste fixe).
Vous pouvez également poser vos questions par courriel à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
le 01 mars, 2005
Connectez-vous pour commenter