Dimanche 22 mai 2006 : ballade et gastronomie à la randonnée des fruitières à Comté

En partenariat avec le CIGC (Comité interprofessionnel du Gruyère de Comté), le Vélo Club d’Ornans et les coopératives agricoles, la Communauté de Communes de Frasne et du Val du Drugeon organise le dimanche 22 mai 2006 et pour la seconde année consécutive la Randonnée des Fruitières à Comté...

Sous un soleil radieux et dans une ambiance chaleureuse et familiale, la première édition 2004 avait rassemblé 300 personnes venues de tout le département, dont 225 vététistes.
Tout au long des quatre parcours proposés (trois parcours VTT et un pédestre), vous traverserez des paysages variés, des étendues de sapins aux portes de Boujailles, aux tourbières de Frasne en passant par les routes escarpées entre Bouverans et Vaux-et-Chantegrue.

Le plaisir de la balade se conjuguera avec la découverte du patrimoine local, dont par exemple la Chapelle de Dompierre ou encore la " Cathédrale " de Boujailles. C’est dans les cinq fruitières transformées pour l’occasion en points de ravitaillement que vous accueilleront les producteurs de Comté, afin de déguster les produits du terroir.

Afin que cette manifestation se déroule dans les meilleures conditions possibles, les randonnées doivent se faire dans le respect du code de la route, avec obligation du port du casque pour les vététistes.
Les inscriptions se feront à partir de 8h à la salle des fêtes de Bouverans, village de départ et d’arrivée de la randonnée. Pour information, les frais d’inscription du parcours pédestre (12kms) et du parcours VTT " facile " (22kms) seront de 5 €. Quant aux parcours VTT " convivial " (45 kms) et VTT " expert " (60 kms) , l’inscription sera de 8 €.

Pour tout renseignement :
Tél. 03 81 49 88 84
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.val-drugeon.org
le 01 mai, 2005
Connectez-vous pour commenter