Rendez-vous service avec l’Association Domicile Services

La loi sur le ‘‘développement des services à la personne’’ est parue au journal officiel le 27 juillet 2005. Ce texte instaure un ensemble de mesures favorisant les exonérations et avantages fiscaux, l’usage du chèque service universel et les critères de qualité afin de promouvoir les services à domicile de diverses natures pour un public aux besoins multiples. Dans cet état de fait tous les éléments sont réunis pour que l’Association Domicile Services (ADS) installée à Valdahon réponde aux demandes des particuliers à la recherche d’un emploi ou d’un employé en milieu rural. Briefing avec deux membres de l’ADS, Josette Bourgon et Laurent Barbier.

 

Villages Fm : Quel est le statut de votre association ?
Laurent Barbier : L’ADS est une association intermédiaire loi 1901 créée en 1987 par l’ADMR, Aide à Domicile en Milieu rural, dans le but d’apporter un complément aux services que peut proposer l’ADMR aux personnes âgées, aux familles, aux handicapés. Notre objectif est d’accompagner des demandeurs d’emploi dans leur projet professionnel et de répondre à des besoins de services dans le milieu rural.
Villages Fm :  Où intervenez-vous dans le Doubs ?
Josette Bourgon : Nous intervenons sur 350 communes rurales hors du secteur autour de Montbéliard, Besançon et ses alentours ainsi que Pontarlier.
Villages Fm :  Pouvez-vous nous présenter l’équipe de l’ADS ?
Laurent Barbier : Nous sommes une équipe de salariés et de bénévoles. Parmi les salariés, Sandrine Belot est chargée de l’accueil et de l’administration. Christophe Guillaume est conseiller-emploi-formation. Il accueille et accompagne les usagers. Actuellement deux stagiaires en économie sociale et familiale travaillent en alternance : Léa Tournier et Annabelle Rabasse. Laurence Joly est responsable du service. Josette est responsable du canton d’Amancey. Quant à moi je suis en charge du développement
Villages Fm :  Quels services proposez-vous ?
Josette Bourgon : Ils sont ponctuels car l’ADS vise à remettre en selle les personnes qui n’ont pas d’emploi. Les services : des travaux d’extérieur, jardinage, travaux ménagers, petit bricolage, garde d’enfants à partir de trois ans… sont proposés aux particuliers comme à des collectivités territoriales, des entreprises ou des associations. Par exemple des menuiseries et des scieries du secteur ont fait appel à nous pour des manœuvres, et des mairies pour du ménage ou de l’entretien d’espaces verts dans le cadre de besoins ponctuels et de remplacements non pourvus par le centre de gestion. Nous accompagnons les demandeurs d’emploi, définissons ensemble un projet d’action en fonction de leur parcours et de leurs objectifs professionnels. Nous pouvons les conseiller sur les démarches à adopter et les mettons en lien avec des employeurs.
Villages Fm :  Certaines personnes n’osent pas faire appel aux services à domicile ? Qu’est-ce qui pourrait les inciter à le faire ?
Laurent Barbier : Nous proposons un service accessible avec simplicité et effectué sérieusement. Lorsque nos salariés travaillent dans une maison inhabitée au moment des travaux, un membre de l’association est présent et l’encadre. Une fois le contrat rempli nous faisons un bilan avec le bénéficiaire et le travailleur. Les particuliers qui bénéficient de nos services disposent d’une réduction d’impôts pour la moitié de la dépense.
Villages Fm :  Quelles démarches sont à suivre pour disposer de vos services ?
Josette Bourgon : Pour le canton d’Amancey il suffit de me joindre au
03 81 86 57 03 ou de contacter l’ADS au 03 81 56 37 81 pour les autres secteurs.

Propos recueillis par Marie-Lou PIRES
le 01 avril, 2006
Connectez-vous pour commenter