Des vêtements pour les enfants de Rio

Si l’association bisontine Ritmo da Capœira est surtout connue pour les cours et démonstrations de capœira (cet art brésilien qui mélange danse, lutte, musique et jeu), son but est de promouvoir la culture afro-brésilienne dans son ensemble et d’utiliser la capœira comme vecteur d’intégration et de socialisation auprès des jeunes. Douze de ses adhérents s’envolent au mois d’août pour Rio de Janeiro afin de découvrir le contexte culturel et social dans lequel évolue aujourd’hui la capœira au Brésil. Ce voyage sera l’occasion d’apporter leur soutien, si minime soit-il, à un projet d’éducation des enfants des rues basé à Rio et conduit par Mestre Garrincha. Cette première contribution consistera au transport de vêtements, de jouets et fournitures scolaires récoltés entre autres auprès … des lecteurs du Mag et des auditeurs de Villages FM !

 

{mosimage}Mestre Garrincha, un des fondateurs du groupe de capœira Senzala fondé à Rio dans les années 60, fait de l’intégration des minorités défavorisées sa principale mission. En créant en 1986 le projet “Capœira do Futuro”, le mestre s’est donné pour objectif de travailler avec la capoeira afin de redonner confiance en eux-même à ceux qui en ont besoin, principalement les enfants des favelas de Rio de Janeiro dans lesquelles il intervient quotidiennement. Conjuguant spontanéité et professionnalisme, Mestre Garrincha s’efforce de responsabiliser les jeunes et de contribuer au développement des notions de citoyenneté, notamment par le respect des lieux d’entraînement et des horaires. De plus, la capœira, sorte de langage universel, participe au développement personnel des jeunes par l’apprentissage de valeurs morales et physiques tels que le respect, la persévérance, les réflexes ou le contrôle de soi.

{mosimage}Trop souvent les images du Brésil se résument aux plages de Copacabana avec leurs filles en bikini, aux favelas avec leurs doses de misère et à l’extravagance du Carnaval de Rio. Et pourtant le Brésil, c’est avant tout un mélange de peuples et de saveurs, des paysages culturels et géographiques, un formidable amour de la vie que symbolise avec force et justesse le projet “capœira do futuro”.

Laura Franco
 
Vous désirez participer à ce projet en déposant des vêtements, des jouets ou des fournitures scolaires ?
Contacter Laura Franco au : Tél. 06 09 45 07 77 ou Villages FM Tél. 03 81 86 65 96.
le 01 juillet, 2006
Connectez-vous pour commenter