Le cholestérol... évitez les excès

Les statines, médicaments préscrits pour faire baisser le taux de cholestérol, représentent le premier poste de dépenses médicamenteuses : 976 millions d'euros l'an passé pour le Régime Général et les Séctions Locales Mutualistes, soit 2,92% de plus qu'en 2004. Afin de soigner mieux en dépensant mieux, l'Assurance Maladie s'est fixée comme objectif, d'améliorer leur utilisation.

 

Le cholestérol
Le cholestérol est une graisse apportée par l’alimentation d’une part, et synthétisée par le foie, d’autre part. Son excès dans le sang (hypercholestérolémie) est de plus en plus fréquent en France.

Dans le sang, les lipides (graisses) circulants, dont le cholestérol, ne sont pas solubles dans l’eau. Ils sont donc véhiculés par des protéines appelées lipoprotéines qui, elles, sont solubles.
Les LDL (lipoprotéines de faible densité) transportent le cholestérol du foie vers les tissus. Ce cholestérol a tendance à se déposer dans les artères et à les obturer. C’est le mauvais cholestérol.

Les HDL (lipoprotéines de haute densité), récupèrent le cholestérol déposé dans les vaisseaux et le ramènent au foie. C’est le bon cholestérol.

Lorsqu’il y a trop de mauvais cholestérol, les dépôts de LDL-cholestérol s’accumulent dans les parois artérielles entraînant une athérosclérose1.
1. affection dégénérative des artères.

En cas d’hypercholestérolémie, le premier traitement est diététique. Il faut y ajouter une activité physique régulière (notamment 30 minutes de marche rapide chaque jour) qui permet d’augmenter le HDL-cholestérol. D’autre part, il faut prendre en charge le ou les risques associés (tabagisme, diabète, surpoids...).
Dans de nombreux cas, ces mesures permettent de ramener le taux de cholestérol à la normale et d’éviter un traitement médicamenteux à vie.
Si, au bout de 3 mois de régime, le résultat reste insuffisant, un traitement médicamenteux (par exemple des statines) peut être envisagé en fonction du taux de cholestérol et du risque cardiovasculaire.

Quelques chiffres
Le taux de cholestérol peut chuter de 15% en suivant juste un régime alimentaire et en ayant un niveau d’activité physique correct.
10 millions de français ont plus de 2,5 gr/l de cholestérol.
1/3 des décès en France est d’origine cardiovasculaire.

AU QUOTIDIEN... dans votre assiette

> Favorisez les fruits et les légumes :
5 portions par jour
> Consommez des céréales
semi-complètes ou complètes
> Mangez plus souvent du poisson
> Privilégiez les viandes blanches
> Préférez les produits laitiers peu riches en matières grasses
> Evitez l’excès d’aliments très riches en mauvais cholestérol
(beurre, fromage, crème fraîche, charcuterie, pâtisserie,...)
> Adoptez les huiles végétales (huile d’olive, de colza, de noix,...)
> Réduisez votre consommation de sel.


Le saviez-vous...
Comme pour les antibiotiques et les anxiolytiques, les Français sont des surconsommateurs de statines. A titre comparatif, l’utilisation des statines en France est de 50% supérieure à celle de l’Allemagne.

Selon une enquête réalisée par l’Assurance Maladie, 61% des patients traités par statines ont un risque cardiovasculaire faible et 53% d’entre eux n’ont jamais été incités à respecter les règles d’hygiène et de diététique.

La SIMVASTATINE
Forme générique de la statine, est disponible. Une utilisation systématique de ce générique permettrait une économie de 80 millions d’euros...

Un médicament générique est une copie conforme d’un médicament original : il comporte la même molécule, il a les mêmes effets et il est administré de la même façon que le médicament de marque. Il répond aux mêmes critères de qualité, d’efficacité et de sécurité que le produit de référence et il fait l’objet de contrôles identiques par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé.
le 28 décembre, 2006
Connectez-vous pour commenter