Disparition de Jean-Jacques Fernier survenue le 25 mars 2020 à Paris

L'ancien conservateur du musée Courbet à Ornans est décédé...

 

Architecte DPLG, diplômé en 1961, Jean-Jacques Fernier a rejoint le GIAP -Groupe International d’Architecture Prospective – dès 1965. Avec son associé André Biro, ils remportent en 1969, le Grand-prix international d’urbanisme et d’architecture pour la Ville en X.

A Paris, comme dans la Nièvre et dans toute la France, Jean Jacques Fernier a conçu pendant près de 50 ans.
Parmi ses réalisations, l’hôtel particulier de la rue de la Chaise, le théâtre du Rond-Point, l’Hôtel Drouot, un immeuble design en fonte aluminium moulé, mais aussi la Cathédrale de Tahiti, le Club nautique des Settons, ou encore avenue Matignon un immeuble intégrant les œuvres d’artistes plasticiens comme Dominique Babinet ou Pierre Célice. 

Homme de l’Art, il se consacra également à l’étude de l’œuvre du peintre Gustave Courbet dans la suite de son père Robert Fernier, créateur du Musée Courbet à Ornans et auteur du catalogue raisonné de l’artiste.

Ancien conservateur du musée Courbet à Ornans (1977- 2008), Jean-Jacques Fernier a organisé près de 40 expositions autour du thème du peintre, tant au Musée Courbet à Ornans que partout dans le monde et plus particulièrement au Japon.

Vice-Président et Conservateur de l’Institut Courbet, il a œuvré sans relâche à donner des avis sur œuvres de Courbet, reconnus par les marchés internationaux de l’Art.

(Photo : Yin Xin 2005).

https://www.institut-courbet.com/jean-jacques-fernier-vient-de-nous-quitter

 

le 27 mars, 2020
Connectez-vous pour commenter