Deux nanas chez Bouddha

Tiffany Cappellina et Pauline Racle, 26 ans et originaires de Franche-Comté, sont en train de vivre une expérience inoubliable au Myanmar (ex Birmanie). Aimant voyager et partir à la rencontre de nouvelles cultures, elles sont parties en mission de solidarité internationale depuis le 19 décembre pour un mois dans le monastère de Payatung...

 

Elles avaient en tête le projet de réaliser une mission humanitaire. Il y a quelques mois, elles entendent parler de l’association Solidarité Jeunesse qui met en relation des volontaires français avec des ONG dans certains pays. C’est à partir de là que l’aventure commence. Il a fallu trouver, dans un premier temps, un pays pour réaliser cette mission... Le choix du Myanmar a été retenu, « ce n’est pas un pays encore trop touristique donc tout est authentique, la population est très abordable même si les conditions de vie sont parfois très dures en campagne. Je souhaitais un vrai échange culturel avec les locaux » nous racontait Tiffany avant son départ. Tiffany et Pauline ont préparé ce voyage pendant de très long mois en cherchant des partenaires, des mécènes, et en récoltant toutes sortes de dons pour leur arrivée (vêtements, jeux, matériels scolaires, nourriture et argent) afin de venir en aide aux enfants de ce monastère.

Actuellement sur place, elles réalisent de nombreuses missions telles que des travaux de rénovation et des cours de cuisine. Elles enseignent également l’anglais chez les plus jeunes et travaillent à la ferme. Les deux voyageuses vivent un échange culturel unique avec les locaux. Elles souhaitaient s’imprégner de leur mode de vie, de leurs coutumes, et inversement, leur faire découvrir un peu de notre culture occidentale.

« Pour nous, l’échange interculturel est très important, précise Tiffany, nous ne manquerons pas de leur faire découvrir notre vie en France à travers des paysages en photos, l’écoute de musique, nos traditions, et eux feront de même. » Une expérience culturelle et humaine très forte pour Tiffany et Pauline qu’elles ne seront pas prête d’oublier.


Pour suivre toute leur aventure, Facebook et Instagram : Deux nanas chez Bouddha.

le 09 janvier, 2018
Connectez-vous pour commenter