Laver son linge à l’eau de pluie, bonne ou mauvaise idée ?

Depuis quelques années en effet, volonté d’économies oblige, de nombreuses personnes installent chez elles des récupérateurs d’eau de pluie pour ensuite alimenter leur lave-linge...

 

Problème, selon les autorités de santé, « lors de leur passage dans l’atmosphère, du ruissellement sur les toitures, dans le réservoir de stockage puis dans le réseau, ces eaux peuvent se charger en métaux et micropolluants organiques ». L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) s’est attelée à évaluer les risques inhérents à un tel lavage. Une initiative peu concluante puisque, selon ses dires, « l’hétérogénéité des données disponibles, les conditions locales ou encore les pratiques des particuliers pour le lavage du linge rendent impossible toute évaluation des risques ».

Par mesure de précaution, l’ANSES recommande que l’eau de pluie ne soit pas utilisée pour le linge :
- des populations à risque d’allergie cutanée, ayant des maladies de peau ou des peaux atopiques
-des jeunes enfants, qui mettent régulièrement le linge à la bouche
- des personnes immunodéprimées
- des personnes en hospitalisation à domicile
- de ceux et celles vivant à côté de sites industriels et de sites agricoles, où l’eau de pluie est susceptible de contenir davantage de contaminants chimiques.

www.destinationsante.com

le 10 avril, 2017
Connectez-vous pour commenter